On the 24th February elections will take place in Senegal, after 7 years in Government and having promised to bring change to the country, the president Macky Sall has betrayed its people. Once again politicians are on the side of corruption, repression, selling the countries richness to external agents and enriching themselves while the people have to face lack of education, health care system, employment, and in many cases seeing themselves forced to flee.

Last 31st of December, day when the president Macky Sall, gives a discourse to the nation giving the balance of his governmental year, Keur Gui released their own balance of the 7 years of bad governance, where they point out all the failures with a harsh, blunt language, that has summed up, once again the feeling of the people, and expect Macky Sall won’t renew his presidency after the elections.

Here is a non-official version of the lyrics in French,

LES COQUINS AU CŒUR

Thiat:
À l’heure du bilan
Rien, nada, rien à se mettre sous la dent.
7 ans de perte de temps
Avec ce banditisme d’état sans précédent.
Mêmes truands, mêmes fainéants, mêmes incompétents, mêmes vieillards dans le vent.
Combien de babouins ont transhumé?
Combien de patrons de presse achetés?
Combien de juges sans dignité?
Combien de bavures policières?
Combien de litiges fonciers?
Combien de ministres incompétents?
Combien de scandales?
Combien ont une couverture médicale?
Avec tes bourses sociales de misère.
Rien que ton parti, oubliant la patrie.
Tu confies le pétrole à ton frère, les contrats à ta belle famille,
Les marchés publics aux occidentaux.
Les Sénégalais laissés-pour-compte.
Toujours les mêmes chats et les mêmes chiens sans vergogne
Qui vivent à nos dépens.
Donnes nous nos cartes, incapable
Nous ne voulons plus de toi.

Refrain:
La justice est devenue partiale.
Il a vendu toutes nos richesses.
Ses partisans mènent la belle vie.
Macky est un coquin notoire.

Kilifeu:
Il ne tient à aucune de ses promesses
Mais est prêt à t’envoyer à la DIC.
Ce gars n’est pas digne d’un président.
Tel un suceur de sang,
Tu nous as saigné à blanc.
Les populations vivent dans la misère,
Elles sont martyrisées.
Elles vivent dans la terreur.
S’y ajoute les étudiants servant de chair à canon,
La manipulation du fichier électoral,
Les opposants emprisonnés.
Un gouvernement futile,
Un peuple qui en pâtit,
Un pays en totale régression,
Des jeunes désemparés.

Refrain:
La justice est devenue partiale.
Il a vendu toutes nos richesses.
Ses partisans mènent la belle vie.
Macky est un coquin notoire.

Kilifeu:
Tout le monde est exténué
Mais le peuple est désormais conscient.
Tes chars ne pourrons nous faire fléchir,
Y en a marre de toi.

Thiat:
Il ne sait que se dédire.
Il a hypothéqué nos biens,
A fait des empreints en notre nom,
Et ce sera à nous de payer les dettes.

Kilifeu:
L’éducation vacille,
Il n’y a pas de plateau médical.
Il ne se soucie pas de ceux qui l’ont élu,
Il n’est là que pour son propre intérêt.

Thiat:
Il nous impose un référendum et ses lois,
Nous prive de nos droits.
Les jeunes n’ont pas d’emploi.
Le PSE n’est qu’un plan en bois.

Kilifeu:
Tu empoches nos milliards
Avec ton gouvernement de connards.
Tu t’entoures de vieillards.
Tu n’échapperas pas à la prison de Reubeuss.

Refrain:
La justice est devenue partiale.
Il a vendu toutes nos richesses.
Ses partisans mènent la belle vie.
Macky est un coquin notoire.

La justice est devenue partiale.
Il a vendu toutes nos richesses.
Ses partisans mènent la belle vie.
Macky est un coquin notoire.

C’est un coquin, c’est un coquin (indéniable)
C’est un coquin (un très grand)
C’est un coquin (incontestable)